Vers une légalisation du cannabis médical ?

Légalisation CBD

Qu’est-ce que le cannabis médical ?

Le cannabis médical utilise des produits chimiques de la plante de cannabis pour traiter des maladies ou des états pathologiques. L’usage le plus courant du cannabis à des fins médicales est le contrôle de la douleur.
La plante de cannabis contient plus de 100 produits chimiques différents appelés cannabinoïdes. Chacun a un effet différent sur le corps.

Le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) sont les principaux produits chimiques utilisés en médecine. C’est essentiellement le même produit que la marijuana à usage récréatif, mais il est pris à des fins médicales.

Le THC est illégal dans la plupart des pays européens mais comme le CDB est légal, il est compréhensible que des règles claires doivent être établies.
Lorsque nous parlons de cannabis, le lien a rapidement été établi avec les effets psychotropes du THC dans le cannabis. Mais il est important que la perception négative du cannabis change. Par conséquent, les citoyens doivent être éduqués sur la consommation de cannabis médical, les produits liés à la CDB et leurs bénéfices positifs qui sont encore largement inconnus et qui souffrent encore aujourd’hui de nombreux préjugés.

Bien que l’Organisation mondiale de la santé ait officiellement recommandé, en février de cette année, que le composé de cannabis cannabidiol (CBD) ne soit pas classé parmi les substances placées sous contrôle, il n’existe actuellement aucune réglementation européenne concernant l’usage médical ou récréatif du cannabis.

Une politique européenne : objectif pour le nouveau Parlement européen ?

Évidemment, nous sommes en faveur d’une législation européenne sur le cannabis médical qui garantira également la disponibilité et la liberté de distribution et d’utilisation de la CBD partout en Europe.

Un accord au niveau européen est nécessaire, pour avoir une fois pour toutes une compréhension claire partout.
La conclusion d’un accord sur la réglementation du cannabis médicales est complexe. Au niveau européen, l’Agence européenne des médicaments est responsable de l’évaluation scientifique, de la supervision et de la sécurité du cannabis médical.
Même si la légalisation semble loin d’être à l’ordre du jour de toutes les politiques, le Parlement européen nouvellement construit pourrait peut-être être l’occasion de faire avancer cette plus grande question.

L’usage médical du cannabis ou des cannabinoïdes est légalisé dans plusieurs pays de l’Europe.

D’autres pays envisagent cette légalisation. En effet, le cannabis médical, à usage thérapeutique, est déjà autorisé dans 21 pays européens, comme l’Allemagne, les Pays-Bas ou l’Italie, mais aussi dans 33 états américains, au Canada, en Uruguay, au Lesotho (le seul en Afrique) ou en Australie.

Les précurseurs du cannabis médical sont le Canada, les Pays-Bas et Israël.
Depuis 2002, les Canadiens atteints de certaines maladies graves ou incurables, comme le sida et le cancer, peuvent être autorisés à fumer de la marijuana. Et après une opinion publique positive, le Canada est allé plus loin en octobre 2018 et a légalisé le cannabis à des fins récréatives.
Outre le fait que depuis 1976, les ventes dans les coffeshops, la possession et la consommation, de moins de cinq grammes, ont été tolérées, en 2003, les Pays-Bas ont été le premier pays européen à produire du cannabis médical destiné aux personnes atteintes de maladies graves prescrites par leur médecin.
En Israël, la culture est légalisée depuis 2012. Depuis janvier dernier, même l’exportation du cannabis médical est autorisée.

Mais d’autres pays dans le monde ont également légalisé le cannabis thérapeutique. 33 États des États-Unis autorisent maintenant le cannabis médicales.
L’Australie, qui a légalisé l’usage du cannabis médicales en 2016, cultive même le cannabis médicales depuis 2017. L’Australie a autorisé les exportations au début de 2018 afin d’étendre ses activités à ses producteurs nationaux.
Fin 2018, outre ses lois très strictes en matière de drogues, la Thaïlande est devenue le premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser la culture du cannabis médicales.

Plusieurs autres pays d’Amérique latine ont légalisé le cannabis pour des raisons médicales : Le Chili en 2015, la Colombie en 2016 et l’Argentine, le Mexique et le Pérou en 2017.
L’Uruguay a non seulement légalisé l’usage médical, mais a également autorisé la production, la distribution et la consommation de cannabis à des fins récréatives depuis décembre 2013.

Pour de plus amples informations sur l’usage médical du cannabis et des cannabinoïdes, veuillez consulter le rapport de European Monitoring Centre For Drugs And Drugs Addiction (en anglais)

Share this article
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email